Guevara Noubir : le spécialiste de la cybersécurité et de la 5G

Catégorie :

Description

Professeur d’informatique à Northeastern University de Boston aux États-Unis, Guevara Noubir a consacré sa carrière académique à la recherche sur la sécurité et la protection des données privées dans les systèmes mobiles et les communications sans fil, y compris les réseaux 5G. Parcours d’un chercheur qui pulvérise les brevets et les prix internationaux dans son domaine d’expertise.

Un prénom atypique pour un marocain, Guevara Noubir, professeur d’informatique à Northeastern University de Boston aux États-Unis est le pur produit de la convergence de quatre systèmes éducatifs : Maroc, France, Suisse et États-Unis.
Titulaire d’un doctorat en informatique de l’École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse, et d’un diplôme d’ingénieur de l’École nationale supérieure d’informatique et de mathématiques appliquées de Grenoble (ENSIMAG), France, le professeur Noubir a fait ses classes préparatoires aux grandes écoles d’ingénieurs au lycée Mohammed V à Casablanca.

Aujourd’hui, à partir de Boston, il focalise ses travaux de recherches fondamentales et pratiques sur un domaine de pointe : la théorie de la sécurité et la protection des données privées dans les systèmes mobiles et les communications sans fil. Guevara Noubir est à l’origine d’une centaine d’articles scientifiques et de brevets en relation avec cette thématique de R&D.

Travaux de R&D sur la sécurité de la 5G

Dès la fin des années 1990, il a mené le développement de la suite de couches (network stack) de communications du premier prototype 3G au monde. Toujours en relation avec la problématique de la sécurité, il pilote actuellement des travaux de recherche sur la sécurité des réseaux 5G, où il a identifié de nombreuses failles fondamentales dans la sécurité et la protection de la vie privée. Des vulnérabilités qui sont parfois liées à la conception de ces systèmes, à des lacunes de modélisation de la capacité de l’adversaire (attaques par canal auxiliaire), à l’omniprésence de capteurs ou encore aux capacités de prédiction du machine learning et de l’intelligence artificielle.

Ce positionnement R&D de pointe lui a permis d’être coopté en tant qu’enseignant et chercheur par plusieurs universités et centres de recherche à travers le monde, notamment le Centre suisse de l’électronique et la microtechnique (CSEM), l’Institut EURECOM à Sophia-Antipolis en France, le prestigieux Massachusetts Institute of Technology (MIT), et l’Université du Nebraska à Lincoln.

Sur un autre registre, professeur Noubir est actuellement Executive Director of Cybersecurity Programs à Northeastern University et lead de son Center of Academic Excellence in Cybersecurity accrédité par la National Security Agency (NSA), l’agence responsable de la sécurité des systèmes d’information du gouvernement américain.

La richesse du parcours académique du professeur marocain lui a valu plusieurs prix tels que le prestigieux CAREER Award de la US National Science Foundation (2005), le prix de Google Faculty Research Award in Privacy (2016), ainsi que de nombreux prix de meilleur article, notamment à la ACM Conference on Security and Privacy in Wireless and Mobile Networks (WiSec) 2011 & 2018, et à la IEEE Conference on Communications and Network Security (2017).

Guevara Noubir a participé, aussi, à de nombreuses compétitions internationales de recherche, telle que la compétition de Defense Advanced Research Projects Agency (DARPA) Spectrum Collaboration Challenge (SC2) destinée au développement des algorithmes à base d’intelligence artificielle capables d’analyser, partager, et gérer le spectre électromagnétique permettant la cohabitation automatique de technologies hétérogènes et même des entités à but adverse. Une participation qui a été couronnée par la victoire de son équipe en 2017 et 2018, et le classement en tant que finaliste en 2019.

Toujours sur le plan académique et de l’animation de la communauté scientifique, professeur Noubir a présidé le comité du programme technique de plusieurs prestigieuses conférences dans son domaine, telles que la ACM Conference on Security and Privacy in Wireless and Mobile Networks (WiSec’ 2015) et la IEEE Conference on Communications and Network Security (CNS’ 2015). Il a aussi été membre du comité de rédaction des journaux scientifiques les plus prestigieux de la discipline, tels que ACM Transaction on Privacy and Security, IEEE Transactions on Mobile Computing, Elsevier Journal on Computer Networks, et IEEE Transaction on IEEE Transactions on Information Forensics and Security.

À noter que le prénom atypique de cet expert marocain est un hommage de son père au révolutionnaire argentin Che Guevara, tué en 1967 en Bolivie. Et pour cause, le professeur est l’un des cinq fils du syndicaliste Noubir El Amaoui, qui a marqué la vie politique du Maroc.

Le profil de Guevara Noubir sur LinkedIn

Par Rachid Jankari

Revenir au who’s who

Informations complémentaires

Nom et Prénom

Pays

Secteur d'activité