Publié dansVa-et-vient

Izza Génini, une patte nourrie par l’authenticité d’El Gara, de Casablanca et de Paris

Née en 1942 à Casablanca, la réalisatrice Izza Génini a passé une partie de son enfance dans les plaines de la Chaouia, puis s’est installée à Paris, avant de redécouvrir le royaume et de produire de nombreux films sur le riche patrimoine marocain. Un itinéraire fait de “rendez-vous” – elle ne croit pas au hasard –, pour celle qui préfère le surnom de “pionnière” à celui de “marraine” du cinéma national.