Publié dansInvestir au Maroc : un pari (trop) risqué pour la diaspora ?

Ces entrepreneurs belgo-marocains qui innovent dans leur pays d’origine

Fauzaya Talhaoui, Ali Ouariache et Yesmina Hathout ont tous les trois de nombreux points communs : ils sont d’origine marocaine, ont développé une appartenance à une seconde nation, la Belgique, et bénéficient du programme Maghrib Belgium Impulse pour investir au Maroc. Portrait croisé de ces entrepreneurs binationaux, avec en toile de fond quelques clés pour saisir les opportunités d’affaires entre les deux pays.