Sa double culture, la place des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans la société française, sa vision de la laïcité, son avis sur les restrictions de visas : Sarah El Haïry, actuelle secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement dans le gouvernement de Jean Castex, se confie à Diaspora.

“Le Maroc me manque toujours.” Née en 1989 à Romorantin-Lanthenay, dans le Loir-et-Cher (centre-ouest de la France), Sarah El Haïry assure garder “un lien très fort” avec le pays de ses origines. Il faut dire que le divorce de ses parents l’a très vite menée à Rabat, la ville de ses grands-parents maternels. Puis sont venues les années collège, à Mohammédia, et le baccalauréat, au lycée Lyautey de Casablanca.

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous