Ex-députée au parlement bruxellois et de la communauté française en Belgique, Rajae Maouane est depuis deux ans coprésidente de la formation Écologistes confédérés pour l’organisation de luttes originales (Ecolo). Pour Diaspora, elle analyse – non sans humour – les racines de son engagement et le rapport qu’elle entretient à ses origines.

Belgo-Marocaine née à Uccle, Rajae Maouane a vu le jour dans une famille originaire de Tanger – qu’elle qualifie, en toute objectivité, de “plus belle ville du Maroc”. Aujourd’hui, la jeune femme de 32 ans a un rapport “très équilibré” à ses origines, mais cela n’a pas toujours été le cas. Se “cherchant” beaucoup pendant l’adolescence, elle n’était pas forcément à l’aise avec ses racines marocaines.

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous