Le 17 septembre, une convention de partenariat culturel a été signée entre l’Institut du monde arabe et la Fondation nationale des musées, prévoyant un ensemble d’expositions itinérantes allant de Paris à Rabat, mais aussi le prêt et le dépôt réciproque d’un ensemble d’œuvres et de collections. Pendant ce temps, des négociations sont en cours entre la FNM et les musées de Jérusalem.

Un pas vers l’avant pour la coopération culturelle entre la France et le Maroc. Le 17 septembre, une convention de partenariat bi-partite, d’une durée d’un an, a été signée entre l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris et la Fondation nationale des musées (FNM) au Maroc, les deux organismes étant respectivement présidés par Jack Lang et par Mehdi Qotbi. 

Nous continuons simplement le travail que nous avons commencé depuis plusieurs années” déclare Mehdi Qotbi à TelQuel au sujet de la signature de cette convention, soulignant qu’il ne s’agit pas d’une première, mais d’une continuité de celles qui ont précédemment été signées entre les deux organismes en 2013 puis en 2019. “Nous poursuivons ce travail, qui renforce les liens exceptionnels entre l’IMA et le Maroc. D’ailleurs, aucun pays du monde arabe ne dispose d’un lien aussi fort avec l’IMA”, assure le président de la FNM. 

Selon les accords et dispositions de la convention, dont TelQuel détient une copie, ce partenariat consistera principalement en la mise à disposition respective d’œuvres et de collections de l’IMA et de la FNM, notamment à travers le prêt et le dépôt de ces collections.

Lire la suite sur telquel.ma…

Laissez un commentaire