Directrice depuis 2016 de la Marine marchande au sein du ministère de l'Équipement, du Transport, de la Logistique et de l'Eau, Amane Fathallah a vu à la fin du mois d’août son portefeuille s’élargir au domaine portuaire. Enjeux de ce nouveau poste, expatriation en Bretagne, rapport à la mer… La haute fonctionnaire se prête à notre “Entretien d’embauche”.

Amane Fathallah a obtenu en 1996 un doctorat en aménagement des littoraux à l’Université de Bretagne occidentale, avant d’occuper plusieurs postes importants en France. Elle a commencé par travailler pour la Société navale française de formation et de conseil (Navfco, intégrée par la suite à Défense conseil international, une société militaire privée dont l’État est actionnaire à près de 50 %). Au bout de six mois, elle a proposé un cours pour former des ingénieurs au domaine maritime. Elle a ensuite accompagné ses étudiants en stage et découvert les chantiers, avant de devenir responsable pédagogique et de coordonner tout le cursus. Elle est rentrée au Maroc à la fin des années 2000.

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous