Plus de 17 millions d’électeurs marocains sont appelés aux urnes ce mercredi 8 septembre. Pour suivre le triple scrutin, 19 organisations internationales représentées par une centaine d’observateurs ont été accréditées. Parmi elles, certaines émanant directement de la diaspora.

“On part le matin avec les véhicules du CNDH [Conseil national des droits de l’homme] et on choisit nous-même le terrain où l’on souhaite se rendre. C’est une observation indépendante. On se met dans un coin et on regarde l’ouverture des urnes, l’accès handicapé, la signature des feuilles d’émargement… Si on constate quelque chose d’anormal, on peut dresser un procès-verbal”, explique le député des Français de l’étranger M’jid El Guerrab, qui scrute des élections au Maroc pour la troisième fois.

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous