Plus jeune candidate à se présenter aux élections législatives du mercredi 8 septembre, Lina Abbou, 20 ans, étudie la psychologie à Nice, dans le sud-est de la France. Nous l’avons rencontrée pour comprendre les racines de son engagement, résolument à gauche.

“Mon père disait toujours : ‘Notre cœur se trouve à sa juste place’.” Autrement dit : à gauche. Son éveil politique voit le jour au sein du noyau familial. Dès sa plus tendre enfance, la jeune Lina est bercée par le militantisme de sa mère journaliste et de son paternel directeur d’école, éditeur et libraire, et par leurs anecdotes de manifestations estudiantines.

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous