Première judokate marocaine à se qualifier pour les Jeux olympiques, Rizlen Zouak s’est convertie en 2016 à la discipline des arts martiaux mixtes (les fameux MMA, dont les combats se déroulent sur un tapis octogonal entouré de grillage). C’est là qu’elle a rencontré Fayçal Hucin, lui aussi pugiliste franco-marocain, avec qui elle s’est mariée deux ans plus tard. Portrait de deux inséparables qui vivent, mangent et s’entraînent ensemble.

Non, nos problèmes et disputes ne se règlent pas dans l’octogone”, plaisante Rizlen, triple championne d’Afrique de judo (en 2012, 2013 et 2015). Première judokate à avoir porté les couleurs du Maroc aux Jeux olympiques, elle a décidé en 2016 de quitter le tatami pour la cage du MMA (devenant là encore pionnière au niveau marocain).

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous