Un peu plus de deux semaines après la réouverture exceptionnelle des frontières aériennes et maritimes, des professionnels du tourisme à Marrakech font un premier bilan provisoire de leur activité. Ils estiment la reprise “timide” en raison notamment des restrictions sanitaires qui perdurent, et croisent les doigts pour que la fréquentation revienne à la normale après l'Aïd et d’ici à la rentrée de septembre.

Après les instructions données par le roi Mohammed VI le 13 juin aux compagnies aériennes et maritimes afin qu’elles proposent aux Marocains du monde des tarifs abordables pour leur permettre de revenir au pays cet été, plus de 115 000 d'entre eux avaient rejoint le territoire national en une semaine. 

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous