La crise sanitaire a bouleversé le monde. Parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), les plus âgés sont décédés en nombre pendant cette pandémie, faisant craindre une perte de la mémoire collective de l’immigration. Une majorité, habituée à rentrer très régulièrement dans son pays d’origine, s’est également retrouvée brutalement coupée du Maroc, tandis que d’autres restaient bloqués pendant des mois dans le royaume. Les transferts d’argent, eux, n’ont pas diminué mais au contraire augmenté, principe de solidarité oblige.

Interpellés par l’attitude ambivalente de leurs pays d’attache à leur égard, certains Marocains du monde interrogent leurs appartenance. En Belgique, notamment, la fermeture des frontières a entraîné la modification du code consulaire qui permet désormais aux Belgo-Marocains de demander l’assistance consulaire au Maroc. Il faudra du temps pour mesurer tous les effets sur la communauté MRE d’une crise qui n’a pas encore touché à son terme, mais la question se pose : dans la période post-Covid qui va s’ouvrir, les Marocains seront-il encore si nombreux à quitter le Maroc pour s’établir à l’extérieur ?

Tous les épisodes

Laissez un commentaire