L’installation de Kamilia* au Maroc, pays de ses parents, a été difficile, surtout à cause du choc culturel. Mais cela n’empêche pas cette ex-directrice commerciale d’un grand groupe, neuf ans après, d’inciter les binationaux à l’imiter. 

Certains le font par quête identitaire, d’autres pour entreprendre, ou bien pour quitter un climat politique nauséabond : plusieurs raisons peuvent pousser les enfants d’immigrés marocains à partir de France pour s’installer dans le royaume.

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous