Entre l’indépendance et la chute de l’Union soviétique en 1991, près de 15.000 Marocains se sont rendus en Russie pour y poursuivre leurs études, le plus souvent en ingénierie ou en pharmacie. Leur diplôme en poche, ils sont rentrés au Maroc, avec des valises de souvenirs et un goût immodéré pour la chaleur du samovar.

Archives

Archives

LISEZ GRATUITEMENT CET ARTICLE EN VOUS INSCRIVANT
À diaspora
Vous avez déja un compte à Diaspora ? Identifiez-vous